2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 18:51
L'Ancienne Egypte débordée par ses Migrants

Ce croissant de lune est bien particulier car il comporte une lumière intérieure. Nous pourrions dire "la lumière de la face cachée"...

 

Les égyptiens nommaient ce symbole "Ya" sans le distinguer d'un croissant de lune sans cette lumière.

 

La lune évoque la nuit, le monde invisible et par suite les choses cachées ou la connaissance ésotérique.

 

Dans l'imaginaire égyptien, la lune, appelée parfois la barque d'Isis évoque un certain travail caché comme par exemple la reconstitution par Isis des morceaux du corps Osiris tué et découpé par Seth.

 

Isis devait se cacher de Seth pour reconstituer Osiris, se laisser féconder et donner naissance à Horus qui finalement triomphera de Seth.

 

Lorsque l'Egypte envahie par un peuple nomade, les Hyksos, perdit son autonomie, ce symbole fut particulièrement utilisé...

 

Derrière les pharaons hyksos, ce symbole suggérait l'organisation de la résistance clandestine des patriotes et la conservation discrète de trésors matériels, culturels, rituéliques voire ésotériques issus des temples. 

 

Durant cette période nous trouvons par exemple quelques princesses de la 17e dynastie qui se nomment "Ya-hotep" (le cartouche ci-contre) qui signifie "paix de la Lune")...

 

Et nous voyons enfin le premier pharaon de la 18e dynastie, "Yames" (Nommé Ahmosis par les grecs où parfois Amos ou Amose) passer de la clandestinité à l'action et refouler les Hyksos.

 

Le cartouche ci-dessous signifie "né de la lune". 

 

La tradition rosicrucienne raconte que les pharaons de la 18e dynastie ne considéraient pas que les prêtres des temples libérés après 2 siècles de domination hyksos étaient suffisamment avancés et susceptibles de récupérer l'héritage et que celui-ci demeura au sein de leur Maison de Vie qui accueillait un Temple discret et une École de Mystères.

 

Ce fut là l'origine de la Rosae+Crucis, le corps enseignant qui a tenté de classifier toute connaissance afin de la préserver de ce que les générations futures pourraient y ajouter, afin qu'elles puissent elles-mêmes en bénéficier.

 

Cette école du début n'avait pas encore de nom particulier précisait Spencer Lewis.

 

Lewis ne précisait pas que les membres se nommaient-ils entre eux "ceux de Ya" en rajoutant un pluriel à Ya ce qui donne "Yaou", un nom et une invocation qui inspirera particulièrement certains...

 

Mais ce processus de libération d'un territoire en chassant des envahisseurs totalement incapables d'accéder aux Mystères de la Tradition est une allégorie qui s'est retrouvée de nombreuses fois dans l'aventure humaine...

 

Par exemple, le Chevalier de Ramsay en 1724 évoquant la naissance de la Franc-Maçonnerie templiere au temps des Croisades disait:

 
"Notre Ordre s'unit avec les Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem. Dès lors nos loges portèrent le nom de "Loges de Saint Jean de Jérusalem". Cette union se fit à l'exemple des israélites lorsqu'ils élevèrent le second temple. Pendant qu'ils maniaient la truelle et le mortier d'une main, ils portaient de l'autre l'épée et le bouclier".

 

Et à cette époque, le Chevalier de Ramsay œuvrait pour les prétentions Stuart sur la couronne britannique et la perpétuation d'une franc-maçonnerie écossaise...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier