13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 10:38
Sur la Piste d'Arnaud

Une chose est sûre: la personnalité d'Arnaud, si importante pour l'histoire du rosicrucianisme franc et par suite du rosicrucianisme français, est passée exotériquement inaperçue...

Un Buveur apprécié du Bistrot constatait qu'Arnaud n'a droit à aucune mention aussi bien dans le Dictionnaire historique de Pierre Bayle de 1694 que dans son ancêtre le grand Dictionnaire Historique de l'Abbé Louis Moreri de 1674...

Il convient donc de retrouver la trace d'Arnaud par ses effets dans 3 directions: le rosicrucianisme profane de l'époque de Charlemagne, dans les traces rosicruciennes héritées dans diverses traditions et dans les révélations du rosicrucianisme akhashique, pour ceux que le maître Arnaud juge digne de bénéficier de sa contribution...

L'image ci-dessus provient d'une maison belge de Termonde et montre les 4 fils Aymon sur le cheval Bayard.

Bayard est le cheval à la robe rouge, un "bayard" comme on les appelait alors, un cheval fée capable de porter les 4 fils dans la légende populaire des 4 fils Aymon autour desquels tournent les légendes de l'époque carolingienne.

Comme un autre Habitué du Bistrot, spécialiste de l'Histoire Médiévale, le faisait remarquer: Arnaud pouvait se dissimuler derrière d'autres personnages anecdotiques...

Faudrait-il chercher derrière les 4 frères Aymon (Renaud, Alard, Guichard et Richard), avec leurs armes et leurs défauts humains, une signature d'Arnaud?

Comment d'ailleurs ne pas repérer un symbole rosicrucien dans "un cheval bayard capable de se détacher seul de 4 monstrueuses chaines d'argent et de s'enfuir", comme un enfant capable d'avancer à 4 pattes une fois ses membres "libérés"?

Certes il fallait oser cacher dans le cheval rouge un symbole puissant de la Rose capable de traverser intacte l'incontournable pouvoir religieux qui mettait son couvercle partout!

Mais lorsqu'on ne sait pas, il est normal d'accorder toute son attention à des traditions discrètes...

Ainsi par exemple, si la tradition maçonnique s'attache à revendiquer un héritage templier, il est intéressant de citer une légende qui circule et qui veut que les futurs Chevaliers du Temple se soient réunis à leurs débuts dans un "donjon" de la région de Toulouse dans ce qu'on nommera plus tard une "loge rouge Kadosh" (traduire par "une loge élevée de maîtres des hauts grades") qui serait héritière d'Arnaud...

Tout cela est naturellement à vérifier!

Mais le rosicrucianisme lewissien est aussi riche d'une légende issue d'un contact cosmique de Spencer Lewis et de son héritage akashique.

La source est un certain Nodin, successeur d'Arnaud, qui révéla, une nuit en une seule fois et jusqu'à 4 heures du matin, le fameux "Manuscrit de Nodin" lequel fut réintroduit au sein du "4e degré du temple".

La forme popularisée de ce manuscrit, qui révèle le "Noùs", le "plus grand secret des rosicruciens", invitait indirectement les chercheurs authentiques à aller plus loin et à "se comporter comme la souris au pied de l'éléphant"...

Une allégorie qui révélerait la manière de demander a un véritable héritier ce qui ne devait pas être communiqué aux 4 vents?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier