3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 18:39
Êtes-vous un Zelator Rosicrucien?

Une douzaine de jours se sont écoulés depuis le dernier message du Bistrot invitant à ressentir ou à rechercher des aspects rosicruciens dans une chanson de Georges Brassens construite sur un texte de Victor Hugo.

Sans saupoudrer trop vite le message par d'autres textes, cela nous laissait le temps d'écouter la chanson et de se laisser aller à capter certains détails que les "passeurs" que furent Brassens et Hugo nous ont offerts.

Le monde superficiel dans lequel nous vivons a naturellement droit au rosicrucianisme qu'il mérite!

De nos jours, parmi les nombreuses personnes qui pourraient se prétendre "rosicruciennes", combien pourraient bénéficier du titre glorieux de "Zelator" (que nous pourrions traduire par "chercheur zélé") que la Tradition attribue aux authentiques chercheurs, lesquels se distinguent de la masse de ceux qui resteront dans cette vie les "Juniors" passant à côté de ce l'on nomme "l'Enseignement Rosicrucien" ou que nos indulgents Habitués se plaisent à nommer les bonnes bouteilles du Bistrot?

C'est involontairement que le précédent message s'est transformé en test, suggérant quelques questions aux Zelatores...

Première question:

- Qui a pris la peine d'écouter la chanson?

Deuxième question:

- Qui s'est interrogé sur le refrain "le vent qui vient à travers la montagne me rendra fou" en envisageant un message ésotérique à décoder?

Troisième question:

- Qui a envisagé qu'un chapelet pouvait être au départ un outil rosicrucien et non le lamentable instrument de conditionnement pour leur égrégore que des religions détournèrent à leurs manières?

Quatrième question:

- Enfin, qui, parmi les plus anciens, a ressenti que "du temps de Charlemagne un chapelet ornait son coup" véhiculait une allusion à un fameux mystique de retour dans son pays après sa recherche de la source de la Tradition Rosicrucienne?

N'était-il pas dommage d'étouffer trop vite ces questions en apportant des réponses trop rapides...

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Arnaud ADL 07/10/2017 10:45

Arnaud de Thèbes de retour à la cour de Charlemagne

Jean Pierre 07/08/2016 22:12

Le chapelet pourrait être aussi le passage d'une réalité, d'une vie, etc.. à l'autre grace, ou réunie par l'Ame Universelle, l'Ame du Monde

Jean Pierre 07/08/2016 22:10

Le chapelet est un outil de méditation

Jean Pierre 07/08/2016 22:09

Le Mistral avait la réputation de rendre fou...
Mais pourquoi si le souffle est la vie?

lebistrotdelarosecroix.com 09/08/2016 04:33

Bonjour Jean-Pierre. Le mot "fou" a un sens ésotérique dans lequel il indique une personne qui capte la "Conscience Cosmique". Bien fraternellement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier