10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 07:49
Une Colombe rosicrucienne nommée la Huppe...

Les Buveurs du Bistrot se souviennent de ce point particulier de leur quête qui consistait à rechercher leur Être Intérieur (l'Horus de la tradition héliopolitaine) comme un point central dans un carré...

Cette recherche sincère était un détachement de la matérialité, le carré exprimant les 4 éléments de la matière.

Cette recherche ne suffit pas pour contacter le "point central" mais elle permet d'œuvrer en cessant d'alimenter l'ego et en écoutant "Maat", notre conscience inspirante de justice, de pureté, de vérité, d'intégrité qui sont autant de "nourritures des dieux".

Dans le livre Egyptien de la "sortie au jour", la Maat en nous s'exprimait ainsi:

- "Je suis pur, je suis pur, je suis pur, ma pureté est celle du Benou..." (le Phénix).

Ne reconnaissons nous pas la même Maat dans "l'aigrette" ou "la huppe" du "Menteq de Faridadine":

"La Huppe avait sur la poitrine l'ornement qui témoigne de l'entrée dans la spiritualité, elle portait sur la tête la couronne de vérité".

Cette Huppe va guider les "oiseaux" dans leur quête:

- "Nous avons un Roi légitime, son nom est Simorg, c'est le roi des oiseaux, il est prêt de nous et nous en sommes éloignés. L'arbre élevé qu'il habite est inaccessible et il ne saurait être décrit par aucune langue, il a devant lui des milliers de voiles de lumière et d'obscurité, aucune science n'a découvert sa perfection, les créatures ne peuvent s'élever à son excellence, aucune vue n'aperçoit sa beauté" (...)

Enfin, "la huppe" précise à sa manière son rôle de colombe rosicrucienne:

- "Quant à moi, je serais heureuse de trouver la trace de ce chemin car ce serait une honte de passer une vie sans y parvenir..."

Et comme il se doit, le "Menteq" se divise en 2 parties les "Etapes du Chemin de la Stupéfaction" et le "Diwan des Poésies du Vertige"...

Naturellement, nous reconnaissons dans la première partie les "Degrés Néophytes" et dans la deuxième "les Degrés du Temple" du rosicrucianisme lewissien.

Le "Diwan" était tout à la fois le "Lieu de Pouvoir", le "Cercle des Vertueux", et la pièce la plus grande et la plus élevée du Temple.

Ne ressentons-nous pas, à la source de ce "Menteq", un rosicrucianisme pur qui va nous gratifier d'un regard nouveau, porteur de lumière et suscitant de belles promesses?

---

Le dessin ci-dessus représente le curieux hiéroglyphe du vanneau (Rekhyt) ou du verdier auxquels le bistrot avait consacré divers messages.

Ce oiseau porte une huppe et nous délivre lui aussi un message en montrant d'une part son cœur et d'autre part le plan supérieur...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier