22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 08:46

 

La légende raconte que la Mer Méditerranée déclancha une violente tempête pour le retour d'Egypte de Platon.

 

Son bateau fut contraint de faire halte sur l'île d'Egine au sud de la Grèce.

 

Mais Egine était une ville rivale d'Athènes contre laquelle elle était en guerre et les passagers furent faits prisonniers et vendus comme esclaves.

 

Parmi les acheteurs potentiels, se trouvait Anniceris de Cyrene et Platon reconnut derrière sa réserve naturelle, l'aura dorée d'un initié bienveillant au point de lui dire: "l'acacia m'est connu"...

 

Le nom grec de l'acacia (ακακία) n'évoque pas forcément l'Arbre de Vie de Iousaas et ne tient pas compte de la toison, dorée comme un mimosa, de l'arbre lorsqu'il fleurit, mais il fait surtout référence aux piquants (άκης) qui empêchent les animaux de s'approcher.

 

Toujours est-il que Anniceris acheta Platon et le libéra, refusant même, plus tard, d'être remboursé par Dion d'Athènes, qui finalement consacra l'argent pour acheter un jardin épineux dans lequel Platon installa son "ακαδημία", l'académie dont le nom relie le peuple (δῆμος) et les piquants...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Virant de la Roche 22/01/2015 16:55

Bonjour le Bistrot,

Juste pour la petite histoire, qui n'a rien à voir avec la réelle signification du sujet, dans la nature, plusieurs animaux n'hésitent pas à venir manger les feuilles d'accacia. J'ai vu entre autre, en Afrique australe, des girafes mâcher et avaler feuilles et longues épines ! Ces dernières sont pourtant extrêmement perforantes au point de pouvoir crever des pneus de véhicule...

Et pour résumer cet article du patron, il me semble qu'il conviendrait ici de citer la phrase d'un maître bien connu : "Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent."

Fraternellement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier